Menu

Actualithé

Lutte contre la contrefaçon du thé Darjeeling (22/02/2015)

Lutte contre la contrefaçon du thé Darjeeling

Un indicateur géographique pour le thé Darjeeling

La ville de Darjeeling va recevoir de l'aide dans sa lutte contre la contrefaçon de son thé homonyme. En effet, il se vend chaque année 4 fois plus de thé Darjeeling que n'en produisent les 87 jardins de la région.

Un indicateur géographique est maintenant en place. Un sceau d'authenticité doit obligatoirement être utilisé par les grossistes afin de respecter la nouvelle réglementation de traçabilité.

Jusqu'à il y a quelques années, les grossistes et détaillants avaient le droit de mélanger de thé Darjeeling avec un autre thé, souvent en provenance du Népal. Maintenant, pour porter le nom Darjeeling, celui-ci doit être 100 % de la région. LE thé du Népal ressemble en couleur, goût et préparation à celui de Darjeeling. Il est donc très difficile de les différencier.

Le Tea Board of India va imposer à tous les détaillants du Bengale occidental d'acheter une licence pour vendre du thé sous le nom Darjeeling. Ils feront l'objet d'inspection et seront condamnés à une amende s'ils ne peuvent prouver l'origine de leurs thés.

Ce problème de contrefaçon s'est aggravé l'an dernier avec une période de sécheresse qui provoque une chute de 1 million de kilos en 2014, soit une production sur l'année de 8 millions de kilos.

Ajouter un commentaire

Nom : 

Commentaire : 

URL : 

Rechercher

Publicité

Mentions Légales